vendredi, février 15, 2008

Le bonze est matinal et parfois allemand aussi

Réveil aux aurores. La plus grande partie du groupe est là. Nous sommes prêts pour une bonne purification volontaire matinale. Anucha avait apporté des paniers repas auxquels il avait rajouté quelques desserts. C'est assez rare d'offrir des gourmandises mais ça fait toujours plaisir.


C'est assez rare aussi de trouver des intrus comme ce moine allemand qui a tout quitté pour vivre à la dure avec pour seuls habits sa toge ses sandales et sa paire de lunettes.


Y a pas à dire, ça fait vraiment du bien de se faire purifier l'âme. On se sent tout ragaillardi. En rentrant à l'hôtel (celui avec la piscine), nous passons devant un marché populaire. D'ailleurs y a-t-il des marchés qui ne soient pas populaires ? Mmm j'en suis tout méditatif. Serais-je en train de devenir moine moi aussi ? Mmm...


Tout au fond des halles se trouvent des denrées inhabituelles pour un non-thaïlandais, comme ces grenouilles éventrées...


...ou ces oeufs de cent ans, peints en rose pour ne pas les confondre avec des oeufs frais.


Sur le chemin qui mène à l'hôtel (celui avec la piscine) nous découvrons, comme un peu partout en ville d'ailleurs, d'étranges récipients sphériques verts sur leur socle. Sauriez-vous me dire ce que c'est ? Non ce n'est pas une pompe à essence déguisée en marmite. Non ce n'est pas une mangeoire pour bébé martien ni un pot de fleur à couvercle. C'est une poubelle réalisée en pneus recyclés. Ca vous laisse sans voix, j'en étais sûr.


Petit déjeuné salé (pour ceux qui veulent, sinon y a aussi du sucré) en compagnie d'un pêcheur. C'est fin novembre dans l'hémisphère nord. Il fait donc assez froid, surtout à 7h30 du matin. Je vous demande donc de vous joindre à moi pour saluer bien bas l'effort de cet homme pour se nourrir. Vous méditerez ensuite sur votre condition humaine et votre place dans le monde.


Admirons ensemble cette très jolie fleur de bananier. Ce n'est pas tous les jours qu'on en voit.


Et vous l'attendiez tous ! La piscine de l'hôtel !


Allez on se motive là ! On va aller faire un tour en songtaew (ou songthaw). D'après les règles de sécurité routières draconiennes françaises, ce genre de véhicule serait complètement interdit. Deux banquettes à l'arrière, sans ceinture de sécurité, sans porte, une couleur criarde. Et pourtant quelle joie de se faire secouer sur les routes du pays !


Mais avant d'avoir le plaisir d'une promenade shaker nous devons impérativement acheter quelques souvenirs aux vendeuses Akha. La technique est simple. Trois vendeuses alignées, trois fois plus ou moins la même chose à vendre et une seule phrase imparable : "Si tu achètes à elle il faut aussi acheter à moi !". Comment résister ? Elisabeth se rend-elle compte du piège dans lequel elle est tombée ? Et les autres touristes du groupe, savent-ils que toutes leurs économies vont y passer ?


Vous le saurez en lisant le prochain billet !

Ou peut-être pas... qui sait !

2 commentaires:

Klroune a dit…

merci pour ton joli message!
je peux tout naturellement te retourné la pareille en te remercant de nous faire voyager (toujours plus loin!!)
Bonne journée
Klroune

surfingjoss a dit…

Salut Dani !!!
Je viens à peine de m'apercevoir que tu m'avais laissé un message sur les copains d'avant (bon fo dire que je n'y met pas souvent les pieds !!!).
Ah ben dis donc !!... Grugru boudhiste... Ben tu vois ça ne me surprend qu'à moitié : Un gentil nounours comme toi en fondamentaliste religieux ppfff ! C'est marrant parce que c'est un mouvement (le boudhisme) qui grandit beaucoup en Occident et qui s'y est implanté sans heurts... Et puis je suis un peu dedans moi aussi avec ma compagne qui comme toi ne rêve que d'Inde, de rentrer en "refuge", d'aller voir Amma au Zénith,etc.
Bon ben je vais mettre ton blog dans mes bookmarks comme ça je te ferai des coucou de temps à autre...
Et si ça t'intéresse, j'ai moi aussi un blog mais ça parle de sports de glisse... Allez à plus Grugru !!!! :)) //Jocelyn